Amsterdam les vélos
Les vélos d’Amsterdam font du Street Art

Comment faire une journée de visites à vélo à Amsterdam

Le vélo à Amsterdam est une institution

En vélo à Amsterdam
Le vélo dans Amsterdam

Ce qui frappe en visitant Amsterdam, c’est que les vélos sont partout !
Les pistes cyclables sont plus nombreuses que les rues fréquentées par les voitures qui elles-mêmes sont peu nombreuses.

Il y a des parkings à vélo gigantesques, en plus des barrières sur tous les ponts qui servent à les y attacher.
Du coup c’est le moyen de déplacement le plus pratique. Et cela est aussi prévu pour les gens de passage comme nous car il y a un grand nombre de points de location.

Beaucoup d’Amstellodamois circulent sur des vélos munis de freins à rétropédalage, mais on trouve facilement aussi à louer des vélos classiques avec des freins manuels.

Comme dans beaucoup de villes il y a aussi des vélos publics en libre-service : OV-fiets.

Première étape : louer un vélo à Amsterdam

Ce samedi matin on a décidé de louer des vélos pour mieux profiter de la ville et parcourir des distances un peu plus grandes qu’à pied. Le loueur « Mac Bike» à Leidseplein (Weteringschans 2) photocopie la carte d’identité d’Angel pour constituer le dossier. Il nous règle les selles de vélo et nous explique rapidement le fonctionnement des antivols. Un serre-roue dont la clé reste dessus lorsqu’il est ouvert, et une chaine. Le loueur, nous précise qu’il est interdit de garer son vélo sur des barrières privées ou à de nombreux endroits indiqués par des panneaux d’interdiction. Il nous recommande les parkings à vélo ou les barrières de ponts. Attention à la fourrière ! Quant au paiement de la location, il se fera à notre retour. On a jusqu’à 17H45, heure de fermeture du magasin de location, alors ne perdons pas de temps !

Amsterdam à vélo
Les vélos d’Amsterdam

C’est parti !

En sortant de la boutique, je laisse Angel passer devant car j’ai un peu d’appréhension en voyant le flux important de vélos sur cette piste cyclable qui part vers l’est le long de Stadhouderskade. Nous nous insérons néanmoins assez facilement dans la circulation pour nous diriger vers Vondenpark.

Amsterdam à vélo
Atttentifs en vélo à Amsterdam

Vondenpark à vélo

En y entrant, je remarque qu’il y a un sens de circulation pour les vélos. Il nous impose de partir sur la droite. De très beaux arbres nous accueillent de chaque côté d’un large chemin goudronné que se partagent promeneurs, joggeurs et cyclistes.

Amsterdam Vondenpark à vélo
Vondenpark à vélo

Une légère brise fait s’agiter les dernières feuilles roussies par l’automne qui jouent avec les doux rayons de ce soleil de la fin novembre. Quelques oiseaux, volent de branches en branches en attendant de partir pour la migration vers des pays plus chauds.
A moins que ces espèces passent l’hiver à Amsterdam ?

Le mystère des nichoirs du Vondenpark

En vélo à Amsterdam
Les nichoirs du parc Vondenpark d’Amsterdam

En tous cas, je repère immédiatement que ce parc est aussi leur domaine puisque de nombreux nichoirs sont installés sur les troncs.
Angel lance alors un petit débat entre nous pour répondre à la question : « Pourquoi ces nichoirs portent-ils un numéro ? »
Mon idée est qu’ils peuvent être utilisés par les promeneurs, enfants, adultes, touristes, à pied ou à vélo pour jouer à une grande chasse aux nichoirs qui permettrait de visiter le parc dans ses moindres recoins, en essayant de les suivre dans l’ordre.

Angel, aux idées plus pratiques, pense qu’ils seront nécessaires au printemps pour que les parents des oisillons, retrouvent plus facilement leur nid pour nourrir leur progéniture… Je pense sincèrement que mon idée est plus plausible, d’autant qu’un peu plus loin, un doigt de bronze indique une direction. Angel n’est pas du tout d’accord avec mon idée, le doigt indiquant la direction du ciel… Pour moi, cela veut simplement dire qu’en levant les yeux, nos pensées peuvent s’évader et nous permettent de mieux profiter de cette promenade récréative…

Le sport coaché outdoor très tendance à Vondenpark

Après quelques photos, nous ré-enfourchons nos vélos pour continuer notre visite. Nous sommes alors doublés par un groupe de joggeuses encouragées par leur coach à vélo.

Il les stoppe soudainement, et leur fait faire quelques mouvements de bras. « One, two, three, four, five, six, seven, eight… Go ! » Et tout ce petit monde repart en riant. Angel me fait remarquer que l’entraineur a compté en anglais.

Plus loin, un autre groupe travaille son gainage. Ces sportifs ont l’air d’en baver un peu sous les ordres de leur coach ! Heureusement que de nombreuses fontaines sont installées un peu partout.

Les étangs du Vondenpark

Sur notre gauche, une grande pelouse qui nous sépare d’un magnifique étang, dans lequel de grands saules pleureurs admirent leur chevelure vert pâle, la comparant avec la coiffure brune de leurs voisins. (Des hêtres ?) D’autres arbres sont déjà entièrement nus.

Amsterdam Vondenpark à vélo
Vondenpark à vélo

J’ai toujours trouvé étrange, ce comportement qu’ont les arbres de se dévêtir à l’arrivée du froid ! En voici un bien fatigué : il est presque entièrement couché, faisant même sortir hors de terre son enchevêtrement de racines.

étang parc Vondenpark
Etangs et arbres du parc Vondenpark

Notre tour du parc est presque bouclé. Nous remarquons, près d’une sortie, une sorte de grille, circulaire, sur laquelle pendent des gants, bonnets, doudous … Il s’agit d’un point « objets trouvés ». Quelle bonne idée à importer chez nous !

Nous voici de nouveau dans la rue… C’est le moment de se reconcentrer, car la circulation des vélos oblige à une certaine prudence.

Le Jordaan à vélo ? Evidement !

Ballade en vélo
Ballade en vélo

Nous prenons la direction nord en continuant sur Stradhouderskade pour traverser le Singelgracht en face de Leidseplein puis sur Marnixtraat vers le Jordaan… Je ne sais pas si ça te fait ça mais, à moi, ces noms de rues et de canaux, m’épuisent ! Je n’ai pas essayé de les prononcer…Mais juste de les lire…

Bref, en quelques tours de pédale, nous voici le long des canaux qui se croisent à des intervalles plus serrés. Les ruelles toutes pavées, comme la plupart des rues d’Amsterdam, sont plus paisibles, car très peu de voitures y circulent.

Les petites vibrations en roulant sur les pavés maintiennent tous les sens en éveil… J’apprécie la douceur du froid en l’absence de vent, le silence à peine rompu par la circulation piétonne et cycliste.

J’admire, ces alignements imparfaits de vieilles maisons traditionnelles à pignons, qui penchent, tantôt vers l’avant, tantôt sur le côté. Ici, le fil à plomb n’a pas vraiment d’utilité !

L’instabilité du sol marécageux, n’en est pas l’unique cause : l’inclinaison des maisons vers l’avant permet d’utiliser les poulies fixées à la pointe de leur fronton, pour monter les charges lourdes ou les meubles. Ces bâtisses faites de brique rouge ont de nombreuses fenêtres souvent arrondies, alignées sur l’axe central et munies de volets de bois peints. Leur style, le long des canaux arborés rend ce quartier très pittoresque.

C’est là qu’on trouve de nombreuses maisons d’art, des petites boutiques de quartier, et les fameux cafés bruns. Attention, ne t’attends pas à aller y prendre ton petit déjeuner : ils n’ouvrent qu’à 15h. On y déguste une bière, un genièvre ou les 2, souvent accompagnés d’une cigarette malgré l’interdiction.

La tradition y est plus forte que la législation ! Parmi eux, le café Chris, Bloemstraat 42, est resté identique depuis 1624. C’est dans ce quartier aussi, au bord du canal Prisengracht que se trouve la maison d’Anne Franck, près de l’église Westerkerk.

Le marché bio du Jordaan

En longeant ce canal vers le nord, on arrive au pied de Noorderkerk, où s’étend un marché. Aujourd’hui, samedi, il est bio : on attache nos vélos à une barrière, pour faire un tour à pied au Boerenmarkt (place Noordermarkt). De beaux étals de producteurs des alentours : fleurs, fruits et légumes, champignons, grosses meules de fromages, pains, bretzels et pâtisseries, charcuteries, spécialités et artisanat local…

marché bio
Le marché bio d’Amsterdam

Bref, un beau marché où tu trouveras de quoi déjeuner sur le pouce ou prendre un petit en-cas. En face, Noordermarkt 43, se trouve le café Winkel 43, réputé pour ses apple pies, les meilleurs d’Amsterdam. Tu le repéreras facilement grâce à la queue des gourmands devant ! De l’autre côté de l’église, une partie du marché est réservée à la fripe, aux puces et à quelques antiquités.
Nous reprenons nos vélos pour rejoindre en un petit quart d’heure la gare centrale et embarquer sur l’un des free ferries qui assurent la traversée du Ij, vous pouvez voir le détail sur la carte d’Amsrterdam interactive

Quitter Amsterdam en vélo à la chasse aux moulins

maisons typiques hollandaises
Maisons typiques aux alentours d’Amsterdam

A peine débarqués du ferry, un peu à droite du Eye Institute, un panneau d’information nous indique une piste cyclable qui longe Noordholandsch Kanaal.
En l’empruntant nous découvrons le Noordpark. Nous voici de retour vers la nature. A peine 3 km à pédaler le long de ce canal, en admirant les habitations péniches et de beaux quartiers résidentiels très verdoyants, pour rencontrer le premier moulin à vent, le Krijtmolen d’Admiraal.

Amsterdam moulins
Moulins près d’Amsterdam

Si proche de la capitale du Pays-Bas, je suis surprise par cette impression de campagne. Avec Angel, on se dit que pour notre prochain voyage à Amsterdam, on cherchera à louer une chambre ou un studio dans ce coin… Pourquoi pas même sur une péniche ! D’ici, il faut moins de 30 minutes à vélo en se promenant tranquillement pour atteindre le centre-ville ! Et quel calme ! Si tu trouves une bonne adresse avant nous, on est preneurs !

moulins
Moulins le plus proche d’Amsterdam

Malheureusement il se fait tard, alors on doit rentrer. Une autre fois, on choisira de faire une journée complète de balade à vélo dans cette direction. D’après les plans qui jalonnent le parcours, de nombreux autres moulins et champs de culture de tulipes sont à portée de pédale si on s’accorde une promenade de quelques heures… Si tu le fais, raconte le nous !

Qu'en penses tu ? Laisse ton commentaire