Le magasin à sensation à Amsterdam : la condomerie

Tout le monde se rue et rien que pour admirer la vitrine de cette boutique, c’est un must d’Amsterdam et du quartier Red District.
Ici le propriétaire met en avant les capotes, la vitrine est composée de préservatifs indescriptibles suspendus par des pinces à linge. Une version napolitaine du condom en quelques sortes.

Adresse de la boutique la Condomerie, Warmoesstraat 141, Pays-Bas

Le mot d’Angel : les farces et attrapes de la capote. Bon les filles ne faites pas trop de lèche-vitrine !

Préservatifs - boutique la condomerie
La Condomerie – Préservatifs en tous genres d’Amsterdam

Le propriétaire Theodoor van Boven a sélectionné plus de 300 modèles de capotes dont certaines vous laisseront bouche-bée, enfin, façon de parler.

Il y en a pour tous les goûts, et c’est peu de le dire : tailles ( certaines sont gigantesques ), formes, hypoallergéniques, sensations, parfums, préservatif féminin ou masculin.

Un mètre est disponible dans la boutique pour être sur de la taille. En gros si tu trouves chaussure à ton pied, et bien tu le prends ( ton pied, hein ).

« Nous avons investi dans la recherche en partenariat avec l’Université d’Amsterdam pour prendre en compte la diversité des sexes masculins, explique Theodor van Boven. Les hommes se plaignaient des préservatifs et cela a pris plus de 20 ans pour changer les standards. »

Vous pouvez même acheter en gros, enfin façon de parler, des packs familiaux de plus de 100 capotes à moins de 15€, les autres peuvent aller se rhabiller, et vous, vous pouvez sortir le liquide ( ils prennent aussi la carte bleue ).

Bien évidemment, et je dirais que ça coule de source, il y a de nombreux lubrifiants, plus d’une trentaine, de quoi faire glisser l’addition ou la douloureuse.

Il y a la queue pour entrer dans le magasin, mais quand tu pénètres dans la boutique les cofondatrices Marijke Vilijn et Ricky Jansen sont aussi là pour vous conseiller avec le sourire !

Vous pouvez acheter en ligne sur le lien en bas de l’article, mais les vendeurs et vendeuses déclarent à qui veut bien l’entendre qu’il vaut mieux le contact, faut dire que c’est leur business model.
Pour les insatiables, vous trouverez aussi des préservatifs bio, vegan, bref c’est du délire.

Préservatifs classiques


Condomerie

Qu'en penses tu ? Laisse ton commentaire